• 01 FÉV 17
    Activités sportives : bienfaits pour la santé et risques à couvrir en cas d’accidents

    Activités sportives : bienfaits pour la santé et risques à couvrir en cas d’accidents

    Marchez, courez, pédalez, bougez… On ne le répétera jamais assez, le sport, c’est bon pour la santé.

    Pour maintenir votre forme, faites au moins 30 minutes d’exercice par jour… et souscrivez en parallèle les assurances appropriées.

    La sédentarité ou l’absence d’activité physique est un facteur de risque pour les maladies chroniques. On estime qu’elle est à l’origine de 1,9 million de décès dans le monde. La solution pour rester en forme : bouger et faire du sport.

     

    Les bienfaits du sport sur la santé

     

    • Des bénéfices prouvés scientifiquement

    C’est prouvé scientifiquement, pratiquer une activité physique réduit les risques de maladies cardiovasculaires, de diabète, d’hypertension, d’ostéoporose, de cancer du côlon, de cancer du sein et de dépression. Les personnes qui pratiquent régulièrement un sport ont une plus grande capacité cardiorespiratoire et musculaire. Elles ont plus tendance à maintenir leur poids.

    • Les recommandations concrètes de l’OMS pour améliorer ses conditions physiques

    Pour améliorer votre bien-être et votre état de santé, n’hésitez plus, sortez vos baskets. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande de pratiquer au moins 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée par semaine (ce qui correspond par exemple à 30 minutes de marche rapide par jour, 5 jours/semaine) ou 75 minutes d’activité physique intense (l’équivalent de 25 minutes de course, 3 jours par semaine). Pour en retirer des bienfaits supplémentaires en matière de santé, poussez jusqu’à 300 minutes par semaine… Et complétez avec des exercices de renforcement musculaire 2 fois par semaine.

     

    Pratiquer une activité sportive : s’assurer pour couvrir les sinistres en cas d’accident

     

    Bien qu’il soit bon pour votre santé et votre bien-être, l’exercice physique peut, chez les sportifs confirmés comme chez les amateurs, provoquer une blessure (lésion, contusion, entorse, fracture, etc). Donc, assurez-vous ! Que vous pratiquiez seul ou au sein d’une association ou d’un club, vous encourez deux risques : celui d’être responsable ou celui d’être victime d’un accident.

     

    • Assurer les dommages causés à autrui

    Si vous blessez quelqu’un, votre responsabilité peut alors être engagée. Pour indemniser la victime, vous ferez intervenir votre assurance Responsabilité civile (en principe incluse à votre assurance multirisque habitation).

    Si vous adhérez à un groupement sportif, c’est l’assurance collective souscrite par les clubs et les fédérations qui couvrira votre responsabilité civile en cas de dommages corporels et matériels causés à autrui.

    Attention, les contrats de Responsabilité civile vie privée excluent certains sports à risques (canyoning, escalade, kitesurf…). Vérifiez bien les clauses de votre contrat.

     

    • Etre indemnisé en cas de blessure

    Si quelqu’un vous blesse, c’est l’assurance Responsabilité civile du tiers qui interviendra pour vous indemniser (à condition qu’il soit assuré bien sûr). Mais attention, si vous vous blessez seul, vous ne serez pas indemnisé par votre assurance Responsabilité civile. Pour être couvert dans ce cas, il vous faut souscrire une Garantie des Accidents de la Vie (GAV), une garantie individuelle accidents ou une assurance extrascolaire pour les enfants.

    Attention, certains contrats ne couvrent pas la pratique de tous les sports à risques. Vérifiez bien les clauses de votre contrat.

Prendre un rendez vous