• 15 MAR 16
    Entreprendre les premiers gestes de secours

    Entreprendre les premiers gestes de secours

    Sécurisez les lieux de l’accident

    Commencez par ralentir et mettre votre véhicule à l’abri en allumant vos feux de détresse. Ensuite, c’est le moment d’utiliser votre triangle de signalisation obligatoire ! Souvenez-vous : il faut le placer à 30 mètres minimum1 en amont de l’accident. Objectif : que les véhicules suivants aient le temps de ralentir et de réagir correctement.

    Vous êtes témoin d’un accident en tant que piéton ? Dans ce cas, essayez autant que possible de ralentir les véhicules suivants et d’inciter les autres témoins à passer leur chemin.

    Appelez les secours

    Selon la situation, appelez le Samu (15), les pompiers (18) ou le numéro d’urgence européen au 112. Dans tous les cas, indiquez à votre interlocuteur où s’est produit l’accident et le nombre de véhicules impliqués. Dans la mesure du possible, essayez aussi d’évaluer le nombre de victimes.

    Occupez-vous des blessés

    Vous pouvez enfin vous rendre aux côtés des blessés, en commençant par les plus gravement atteints. Restez auprès d’eux pour les rassurer en attendant l’arrivée des secours. Au besoin, débutez les premiers gestes de secours.

    En revanche, ne déplacez jamais un blessé ! Cela peut aggraver son état, voire même mettre sa vie en danger. D’autres situations imposent au contraire de mettre les victimes à l’abri au plus vite :

    • soit parce que l’environnement présente un danger imminent (victime au milieu de la route ou inconsciente dans une voiture menacée par le feu),
    • soit parce que l’état de la victime nécessite un geste d’extrême urgence (massage cardiaque, arrêt d’une hémorragie, etc.).

    1 Ministère de l’Intérieur

Prendre un rendez vous