• 21 MAI 17
    Lumière sur la Lamborghini Miura

    Lumière sur la Lamborghini Miura

    La Lamborghini Miura est une voiture du constructeur italien Lamborghini produite de 1966 à 1973. La Miura fut présentée la première fois au public et à la presse lors du salon de l’automobile de Genève en 1966. Son design est particulièrement audacieux pour l’époque, avec une ligne aussi fluide qu’agressive. La Miura est l’un des premiers modèles à être articulé autour d’un moteur central transversal arrière ; avec cette architecture originale, elle se différencie donc des autres GT, et de ce fait, elle est considérée comme la première supercar.

    Coté moteur, cette Lamborghini renferme un V12 à 60° 4 litres à deux arbres à cames en tête par banc de cylindres, qui lui permet de développer une puissance de 350 chevaux. Avec ce moteur, la Miura peut atteindre la vitesse de 280 km/h, la version P400 S (370 ch) a atteint le cap des 300 km/h.

    Malgré ses hautes performances, la Miura souffre de nombreux défauts, qui ont fait d’elle une réputation de bête capricieuse. Instabilité à haute vitesse, absence du débit de régulation de l’essence qui a pour effet un risque accrue d’incendie, peu confortable et trop bruyante. Malgré ces défauts, cette Lamborghini a marqué l’histoire de la marque et plus particulièrement l’histoire de l’automobile en devenant la première voiture de sport moderne.

    La Lamborghini Miura a été déclinée en plusieurs versions :

    • P 400 : 474 exemplaires produits entre 1966 et 1968, 350 chevaux à 7 000 tr/min
    • P 400 S : 140 exemplaires produits entre 1969 et 1972, 370 chevaux à 7 700 tr/min
    • P 400 SV : 150 exemplaires produits entre 1971 et 1973, 385 chevaux à 7 850 tr/min

Photostream