• 08 JAN 16
    Pourquoi Ferrari a dit non à Red Bull

    Pourquoi Ferrari a dit non à Red Bull

    FORMULE 1 – Les dirigeants de la Scuderia sont revenus sur le refus de motoriser Red Bull la saison prochaine. Ferrari a reconnu ne pas avoir voulu aider un concurrent. Sergio Marchionne, dirigeant de l’écurie italienne, a reconnu que le refus de Ferrari de motoriser Red Bull pour 2016 n’était en effet pas une question de ressources.

    Le moteur de Red Bull en 2016 aura été le feuilleton technique de l’intersaison. Alimenté par un moteur Renault toute la saison, de nombreuses rumeurs autour d’un nouveau fournisseur (Ferrari, Honda …) avaient fleuri toute la saison. Ferrari a finalement refusé d’alimenter l’écurie autrichienne, et s’en est expliqué mardi.

    Les dirigeants de la Scuderia ont tout simplement estimé qu’il aurait été trop dangereux de fournir un moteur compétitif à une équipe quatre fois titrée en F1 ces dix dernières années.

    « Nous engager à fournir un moteur équivalent à une équipe qui a la capacité technique de concevoir un châssis performant aurait été dangereux pour la compétitivité de Ferrari« , explique le président des rouges. « Mon seul objectif est de soutenir et de protéger Ferrari. Battre Mercedes avec une Red Bull-Ferrari ne m’intéresse pas. Ce qui m’importe, c’est de voir Ferrari gagner. »

    « Nous savons tous que la force de Red Bull est son châssis. Ils nous ont détruits avec Sebastien Vettel par le passé en remportant quatre championnats de suite. »

    Red Bull utilisera un moteur Renault rebadgé TAG-Heuer en 2016 alors que Toro Rosso sera propulsée par un V6 turbo hybride Ferrari de 2015.

    Source

Photostream